• Contraception
  • MST Sida
  • IVG
  • Sexualité
  • Grossesse
  • Bienvenue dans la foire aux questions


























    Question : Les hommes et les femmes ont-ils la même sexualité, les mêmes rythmes, les mêmes désirs, les mêmes problèmes ?
    Reponse : La réponse est évidemment non, puisque le corps de chacun(e) est porteur d’une histoire et d’une vision culturelle sur l’autre sexe…Si vous voulez en savoir plus cliquez sur les plus rubrique sexualité



    Question : Peut-on « tomber » enceinte lors de la première relation sexuelle ?
    Reponse : Oui, toute relation sexuelle non protégée peut provoquer une grossesse, peu importe si c’est la première.



    Question : Est-il vrai que les filles perdent un peu de sang la première fois qu’elles font l’amour ?
    Reponse : Non, pas toujours.
    Un léger saignement peut survenir lors de la première relation sexuelle chez les filles qui ont toujours leur hymen. Mais certaines n’ont pas d’hymen ou il peut être élastique, assoupli ou peu développé et ne pas se déchirer lors de la première pénétration et donc ne pas provoquer de saignement.



    Question : Que veut dire « être déviergée » ?
    Reponse :
    Tout d’abord, il est important de préciser que ce terme n’existe pas dans la langue française. On dira plutôt être déflorée, ou tout simplement perdre sa virginité.
    La virginité est le fait de ne jamais avoir eu de relation sexuelle et comme on l’a vu à la question précédente peu importe si l’on perd du sang ou pas lors de la première relation. La présence de l’hymen n’est pas une preuve de la virginité ! Il peut être fortement assoupli par l’usage de tampons ou lors de toilettes intimes (passage de canule ou de poire dans le vagin) ou disparaître (par exemple en pratiquant l’équitation) avant la première relation et donc ne pas provoquer de saignement.



    Question :
    Est-ce que cela fait mal la première fois ?
    Reponse :
    Pas nécessairement, cela est très variable d’une personne à l’autre.
    La douleur qui peut être provoquée par une relation sexuelle est due à la contraction du vagin.
    La peur, la gêne,… de la première fois peuvent amener un stress qui facilite la contraction du vagin et provoque une douleur plus ou moins forte. Plus la relation se fera dans des conditions favorables de bien être, de détente et de confiance moins il y aura de douleur. Par contre, si le stress est très important, la pénétration sera plus difficile et pourra être douloureuse pour les deux partenaires. Certaines femmes et certains hommes peuvent souffrir de troubles qui rendent difficiles voir impossible la pénétration.
    Si vous rencontrez ce genre de problèmes, vous pouvez venir en discuter dans un centre de planning familial.



    Question : Qu’est-ce que les préliminaires ?
    Reponse :
    Les préliminaires sont les baisers, caresses…échangés entre les partenaires pour se donner bien-être et plaisir. Ils peuvent se suffire à eux-mêmes et ne pas nécessairement être suivis d’une pénétration mais ils peuvent aussi favoriser le désir et l’excitation avant une pénétration.
    Il n’y a pas de listes, ni de choses à faire absolument dans les préliminaires. L’essentiel est de donner et de se donner du plaisir.



    Question :
    Comment donner du plaisir au partenaire ?
    Reponse :
    Souvent lors des premières relations sexuelles, les deux partenaires doutent, ont peur de ne pas être à la hauteur ou de décevoir l’autre. C’est l’expérience des relations sexuelles ensemble qui va permettre de se découvrir, de mieux se connaître et de connaître l’autre et ainsi pouvoir accéder au plaisir.
    Toutefois, il est très important de préciser qu’il n’y a ni recette ni mode d’emploi pour donner du plaisir ou en recevoir. Ce ne sont pas les actes qui donnent le plaisir mais l’état d’esprit dans lequel on les reçoit. Si une personne ne s’autorise pas à recevoir du plaisir, aucune caresse ni pratique n’y arrivera. Le fait de communiquer entre partenaires, d’être en confiance, de découvrir ensemble ce qui nous plaît favorisera le plaisir sexuel.
    Si toutefois, une personne n’éprouve jamais ou difficilement du plaisir, il est vivement conseillé d’en parler à quelqu’un dans un centre de planning familial.



    Question : Qu’est que l’impuissance ?
    Reponse :
    L’impuissance est un trouble qui empêche d’atteindre l’érection ou de la maintenir jusqu’à la fin de l’activité sexuelle. La fatigue, le stress, l’alcool, les difficultés relationnelles, l’âge ou une maladie peuvent être à l’origine de ces troubles.
    Beaucoup d’hommes ont déjà été confrontés à des « pannes sexuelles ».
    C’est aussi fréquent chez les garçons qui débutent dans leur vie sexuelle, mais sans parler d’impuissance.
    Ce problème ne doit pas empêcher d’être bien à deux et de se donner du plaisir autrement que par la pénétration.
    Si ces difficultés persistent avec le temps et l’expérience des relations sexuelles, il est important de pouvoir en parler avec quelqu’un dans un centre de planning familial, avec un médecin ou un sexologue.



    Question : Quand peut-on parler d’éjaculation précoce ?
    Reponse : On parle d’éjaculation précoce ou prématurée lorsque celle-ci arrive trop vite : avant, pendant ou juste après la pénétration. Pour certains hommes, décider de sa survenue n’est pas facile. La sensibilité, l’émotivité ne permettent pas toujours de maîtriser leur excitation sexuelle. L’éjaculation précoce peut-être présente continuellement dans la sexualité de l’homme ou survenir après un temps de sexualité sans problème.
    Chez les jeunes qui débutent dans leur vie sexuelle, le stress, la peur de ne pas « assurer », l’excitation peuvent favoriser une éjaculation rapide, sans parler d’éjaculation précoce. Généralement, le problème s’arrange avec le temps et l’expérience des relations sexuelles.
    Si ce n’est pas le cas, il est important de pouvoir en parler avec quelqu’un dans un centre de planning familial, avec un médecin ou un sexologue.



    Question : A partir de quel âge peut-on faire l'amour?
    Reponse : Il est très difficile de définir un âge. Il peut être différent pour chacun. Le plus important est d’en avoir réellement envie et de se sentir prêt et en confiance.
    Selon la Loi en Belgique, il faut avoir 16 ans, mais l’âge peut varier dans d’autres pays.