• Contraception
  • MST Sida
  • IVG
  • Sexualité
  • Grossesse
  • Bienvenue dans la foire aux questions






















    Question : OĂą peut-on faire une I.V.G. ou avortement?
    Reponse : En Belgique, l’avortement doit se dérouler dans un établissement de soins : centre hospitalier ou extra hospitalier c'est-à-dire un centre de planning familial pratiquant des avortements.



    Question : Quelles sont les différentes techniques d'avortement?
    Reponse : Il existe deux méthodes :

    La méthode médicamenteuse (appelée aussi Mifégyne) :

    Elle peut se faire au plus tard le 49 jours du cycle (le 1er jour du cycle étant le 1er jour des dernières règles)
    Le 1er rendez-vous doit donc être fixé dans le centre au plus tard le 42ème jour du cycle car la loi exige un délai de 7 jours de réflexion entre le 1er rendez-vous d’accueil et le 2ème rendez-vous ou débutera la prise de Mifégyne.
    Cette méthode consiste à prendre deux types de médicaments :
    -Au 2ème rendez-vous, vous prendrez 3 comprimés de Mifégyne qui vont arrêter la grossesse.
    -Au 3ème rendez-vous +/- 48 h après, vous prendrez 2 comprimés de Cytotec qui provoqueront l’ouverture du col de l’utérus et la fausse couche. Cette étape s’effectuera au centre avec l’accompagnement du médecin et de l’accueillante. La durée au centre est variable pour chaque femme (+/- 4h).
    -Ensuite le médecin vous fixera des rendez-vous de contrôle


    La méthode par aspiration :

    On peut y avoir recours entre la 7ème et la 12ème semaine de conception de la grossesse. (Jusqu’à 14 semaines d’aménorrhée calculée à partir du 1er jour des dernières règles).
    Comme pour la méthode médicamenteuse, un délai de 7 jours de réflexion devra être respecté.
    Elle consiste à aspirer le contenu de l’utérus après dilatation du col. En général, elle se fait sous anesthésie locale pour atténuer la douleur.



    Question : Est-ce que l’avortement fait mal ?
    Reponse : Le plus souvent on peut ressentir une douleur qui s’apparente à de fortes règles mais le rapport à la douleur est individuel et donc différent pour chaque personne.
    Sachez que pour prévenir la douleur, des relaxants vous serons suggérés.



    Question : Si je suis mineure, dois-je avoir l’autorisation de mes parents pour avorter ?
    Reponse : Dans la loi belge, rien n’impose aux mineures (moins de 18 ans) de demander l’autorisation de leurs parents.
    Toutefois se faire accompagner dans sa démarche, dans ses doutes, ses craintes, peut-être rassurant… aussi n’hésitez pas à nous contacter au centre de planning.



    Question : Combien coûte une I.V.G. ?
    Reponse : L’I.V.G. par aspiration : Sans mutuelle : 175 €
    Avec mutuelle, assuré normal : 3 €

    VIPO : 0 €
    L’I.V.G. par médicaments : Sans mutuelle : 225 €

    Avec mutuelle, assuré normal : 68 €
    VIPO : 65 €



    Question : Est-ce que l’IVG peut empêcher d’avoir des enfants plus tard ?
    Reponse : Les problèmes de santé ultérieurs sont rares et surtout, l’interruption de grossesse n’augmente pas le risque d’infertilité. Des complications graves surviennent dans moins de 1% des cas. C’est une priorité pour le personnel spécialisé des centres que l’avortement se passe dans de bonnes conditions médicales et psychologiques. Toutes les précautions sont prises, mais on ne peut jamais dire que les risques opératoires ou post opératoires sont nuls.